Neuropsychologue

Le neuropsychologue ou psychologue spécialisé en neuropsychologie est le professionnel de santé qui a pour mission d’établir la nature et l’importance de troubles de certaines fonctions du cerveau. Les troubles neuropsychologiques sont ceux qui peuvent affecter la mémoire, la capacité d’attention ou de concentration. On parle alors de troubles des fonctions cognitives. Ils peuvent être aussi d’ordre comportemental ou émotionnel. Ils peuvent subvenir suite à des accidents comme les AVC (Accident Vasculaire Cérébral) ou suite à certaines maladies neurologiques ou psychiques.

En ce qui concerne le domaine de la santé mentale, de nombreux travaux de recherche ont montré que les troubles psychiatriques pouvaient entraîner des difficultés cognitives. Par exemple, lorsque l’on traverse une dépression, la mémoire est moins efficace et reste souvent centrée sur des souvenirs négatifs. De même, l’anxiété diminue nos capacités de concentration, surtout lorsque l’on a tendance à « ruminer », c’est-à-dire ressasser en permanence les mêmes idées. Dans d’autres maladies comme la schizophrénie ou les troubles bipolaires, on constate également que les patients se plaignent de leur mémoire, leur attention ou encore leur capacité à bien s’organiser.

Ces troubles ont des sévérités différentes qui varient suivant les maladies mentales. Ilspeuvent gêner les capacités d’autonomie, la vie sociale et professionnelle voire le pronostic de réinsertion. Ils peuvent augmenter les risques de rechute.

Dans ce contexte, l’intervention du neuropsychologue ne va pas se limiter au simple diagnostic sinon qu’il va également proposer une prise en charge adaptée à la problématique de chaque personne. Son intervention s’organisera en plusieurs temps forts. On va trouver d’abord les entretiens cliniques. Par le biais de ces entretiens, le neuropsychologue va essayer de comprendre le fonctionnement de la personne dans sa globalité et sa complexité. Cette « rencontre clinique » permet d’installer une relation de confiance et d’écoute empathique, et de déterminer les difficultés éprouvées, leur fréquence et leur impact au quotidien. C’est également l’entretien clinique qui va guider le neuropsychologue et son patient vers le second temps de la prise en charge qui consistera à proposer une évaluation neuropsychologique afin de bien cerner les difficultés cognitives éprouvées. Chaque évaluation neuropsychologique est spécifique à la problématique de chaque personne en fonction de ce qu’elle relate, de son projet thérapeutique et des objectifs de l’évaluation. L’évaluation neuropsychologique peut aussi aider à comprendre à quoi sont dues les difficultés (à la maladie, à des facteurs externes, un manque de confiance en soi, etc.). Quant au retour de l’évaluation, c’est un autre moment important de la prise en charge. Il permet de discuter avec la personne de la suite du suivi. Il s’intégrera dans un projet thérapeutique de prise en charge pluridisciplinaire avec les équipes médicales, paramédicales et sociales pouvant suivre en parallèle la personne.

Plusieurs possibilités de suivi peuvent être envisagées alors. En fonction des besoins et objectifs fixés, cela peut aller de la simple réévalution à distance à un suivi pluri-hebdomadaire dit de « remédiation cognitive » lorsque les difficultés à surmonter au quotidien s’avèrent plus importantes et pénalisantes.

Auteur: Florent Bernardin