Le Psychiatre

Le Psychiatre

Souvent pour le grand public, les différences entre le « psychiatre », le « psychothérapeute » et le « psychologue » ne sont pas évidentes et l’on parle tout simplement du « psy » pour faire référence à la personne qui soigne l’esprit et éviter de faire la différenciation. Cependant si tous les trois sont des acteurs de la santé psychique, il existe de réelles différences entre ces spécialités. Bien qu’ils travaillent tous trois sur la psyché (l’esprit), ces intervenants de la santé mentale ne se sont pas orientés exactement dans les mêmes voies et pratiques professionnelles, n’ont pas fait les mêmes études, ni acquis les mêmes compétences.

Le psychiatre est un médecin . Pour obtenir le titre de docteur en médecine (Thèse) et la spécialité de psychiatre (DES), il a réalisé des études de médecine complètes comme tous les autres médecins généralistes et spécialistes, puis s’est spécialisé en psychiatrie et psychothérapie. Les médecins sont les seuls à pouvoir réaliser un diagnostic médical et une prise en charge médicale spécialisée. Ils vont par exemple pouvoir prescrire des médicaments, ce que ne peuvent pas faire les psychologues qui n’ont pas suivi d’études de médecine.

Le médecin psychiatre, comme tous ses confrères aura donc de longues études derrière lui avant de pouvoir commencer à exercer dans sa spécialité. Après six à sept années d’études générales de médecine, l’étudiant peut enfin s’inscrire en 3e cycle. Pendant quatre ans, il va se spécialiser en psychiatrie. On appelle cette période l’internat. En même temps qu’il poursuit ses études théoriques et prépare son doctorat de médecine, l’interne va travailler à temps plein en milieu hospitalier et ambulatoire (Centre Médico-Psychiatrique). Il va se trouver confronter avec toutes les pathologies psychiatriques et participer très activement à la prise en charge des patients au sein d’une équipe et sous la responsabilité d’un « médecin senior » plus expérimenté.

À la fin de son internat, l’interne en psychiatrie aura acquis un savoir solide sur la psychopathologie, les différentes maladies psychiatriques et les moyens diagnostiques et thérapeutiques à mettre en œuvre. Il aura une formation à la fois théorique et clinique. Et en tant que médecin, les dimensions psychologiques de l’homme seront examinées avec un regard également somatique.

Les troubles psychiatriques sont des troubles qui vont affecter l’humeur, la pensée, le discours, les émotions, mais aussi la mémoire, les perceptions, la motivation ou le comportement. Ce sont des troubles qui peuvent s’apprécier avant tout à travers les différents entretiens et contacts avec les patients. Ils concernent « l’âme », mais peuvent avoir une origine corporelle (somatique).

À la différence du psychologue (dont ce n’est pas le métier), le psychiatre peut donc identifier des causes somatiques (ou physiques) pour des manifestations psychiques. Il est aussi en capacité d’appréhender les interactions entre le vécu psychique et les manifestations somatiques.

Le psychiatre peut enfin proposer une prise en charge qui reposera à la fois sur techniques psychothérapiques et médicamenteuses. Si ce spécialiste associe de plus des mesures sociothérapiques, on parlera alors d’une approche intégrée de la maladie.

Il peut également proposer ou initier des hospitalisations.

En France, on trouve un peu plus de dix mille psychiatres, ce qui place la France dans le peloton de tête des pays européens possédant le plus de psychiatres par habitant. Cependant, il existe une disparité importante dans leur répartition sur le territoire national avec une forte concentration de psychiatres à Paris et sur la côte d’Azur, et des zones, en l’occurrence souvent rurales dans lesquelles il n’y a que peu ou pas de psychiatre.

La consultation psychiatrique est remboursée par la sécurité sociale et les complémentaires de santé, la CMU, etc. Le psychiatre peut exercer en secteur 1 ou en secteur 2 (avec ou sans dépassement d’honoraires). La prise en charge des dépassements d’honoraires des psychiatres exerçant en secteur 2 dépendra du taux de remboursement des différentes complémentaires de santé. Il existe un site officiel où sont recensés tous les professionnels et établissements de santé français. Il peut être utile de le consulter pour trouver les adresses des spécialistes les plus proches et les honoraires de chacun : http://ameli-direct.ameli.fr.

Pour aller plus loin :

www.ameli-direct.ameli.fr : pour rechercher les noms et adresses des différents professionnels de santé : listes des psychiatres avec leurs honoraires et les bases de remboursement.